Trio canapé

Improvisation autour d'un lieu
Isabelle Duthoit | clarinette, Kristof Guez | images, Marc Pichelin | phonographie)

Le Trio Canapé est né de la rencontre de trois artistes qui interrogent leur rapport au quotidien en se nourissant de l’observation de l’ordinaire. C'est ainsi qu'ils élaborent un projet original mettant en relation les matériaux photographiques et phonographiques récoltés au cours de leurs différents voyages aussi bien en Roumanie, en Turquie que dans le Morvan. Isabelle Duthoit, Kristof Guez et Marc Pichelin ont réalisé ensemble plusieurs spectacles qui mélangent la projection photo, la diffusion phonographique et le jeu instrumental. En fonction des lieux qu'ils choisissent, ils inventent des propositions artistiques qui entrent en résonance avec le site investi. À la Roche qui Boit, le Trio Canapé explore intimement un coin de forêt et propose trois rencontres en soirée, à la tombée du jour.
De formation classique, Isabelle Duthoit trouve son terrain de prédilection dans l’univers de l’improvisation libre. Elle a développé seule une technique de chant singulier et très personnel ; rapport aux sons primitifs et aux cris, des sons d’avant le langage, maniant une tessiture et des dynamiques très extrêmes. Plus qu’un chant lyrique, elle utilise la voix de façon instrumentale cherchant des jeux et des sonorités en marge d’une pratique vocale habituelle.
Particulièrement attentif aux signes urbains émergents, Kristof Guez travaille à la mise en scène de la photographie dans la ville de tous les jours. Poursuivant ses recherches, Kristof Guez explore les manières de présenter et de faire résonner la photographie en entreprenant un travail de mise en relation de la photographie à la phonographie.
Le travail phonographique de Marc Pichelin est imprégné de quotidien, à la recherche de la poésie contenue dans le réel. Muni de microphones, il voyage à proximité de l’horizon et tente des rencontres avec le vent, la nuit, les grillons, et avec les gens qu’il croise en chemin

9_mg2669.jpg
 Albi, 28/09/2006   Photographie © Dominique Delpoux