Vagabondage
Un spectacle de la Compagnie Ouïe/Dire (Création 2016)
Marc Pichelin et Jean-Léon Pallandre : musique et phonographie
Kristof Guez : images
Frédéric Lejunter : scénographie, actions sonores

La Compagnie Ouie/Dire poursuit le chemin artistique qu’elle emprunte depuis plus de vingt ans. Concerts, spectacles, installations, performances, projets contextuels, créations et éditions phonographiques jalonnent notre parcours, en France et occasionnellement à l’étranger. Cette année, nous avons six spectacles en tournée (Fougère, Jardin Sauvage, Capitale Vientiane, Akoigraphophonia, Potage et potager, Bruits de couloirs), de multiples actions ponctuelles, et deux spectacles en création : Poids-Plumes pour le jeune public, et Vagabondage.

Musiciens phonographistes, nous sommes à l’écoute des paysages, du quotidien, du son de la vie, et nous créons des œuvres qui mettent en jeu cette écoute. Il s’agit d’explorer comment le partage d’une écoute musicienne du monde ordinaire, par la composition d’arrangements musicaux de matériaux phonographiques issus du quotidien, peuvent contribuer à étonner, nourrir, peut-être transformer l’écoute des auditeurs. Artistes en relation, nous inventons des occasions originales de partager notre travail, nous créons des formes particulières (musicales, spectaculaires, événementielles) qui rassemblent les auditeurs autour de nos créations.

Pour chaque projet nouveau, nous recherchons la forme artistique appropriée. Nous nous demandons quel dispositif scénique et quel geste artistique semblent pertinents par rapport au sujet traité et au contexte investi. Ceci nous a amenés à confronter le jeu de l’écoute à bien d’autres disciplines artistiques, comme la photographie, le dessin, la danse, le théâtre, ou la scénographie. Souvent nous avons associé à nos créations une partie instrumentale (Barre Phillips, Isabelle Duthoit, Martine Altenburger, Lê Quan Ninh, Michel Doneda, Xavier Charles, Frédéric Blondy, Jérôme Noetinger…).

La majorité des productions de la Compagnie a été réalisée en relation étroite à des contextes précis : une ville, un quartier, un hôpital, un village, un puits de mine, une école… Avec notre nouveau projet, Vagabondage, nous voulons créer un spectacle qui rend compte de notre démarche d’une façon élargie et distanciée. C’est globalement la question du territoire, de la territorialité, de la relation de chacun au paysage qu’il habite, qui sera ici observée et écoutée dans le quotidien.
Notre terrain d’exploration est dans un premier temps la Communauté d’Agglomération de Périgueux. C’est là où nous vivons. C’est un vaste territoire, complexe, multiple, mi rural, mi urbain, peut être « rurbain » ou néo-rural… Nous vagabondons librement à l’écoute de ces espaces à la configuration si caractéristique de notre époque : des lieux vagues. Nous croisons des personnes, habitants, élus, artisans, personnels des services collectifs, architecte, travailleurs sociaux, gens du voyage, personnes en transition, en demande ou en recherche d’un territoire à habiter. Nous écoutons, nous observons. Peu à peu, le décryptage de nos matériaux phonographiques et photographiques nous permettra d’envisager une forme scénique précise où les mettre en jeu.